Calculer son taux d’endettement : Notre méthode de calcul

Calculer son taux d'endettement : Notre méthode de calcul
4.2/5 - (37 votes)

Le taux d’endettement est un indicateur de solvabilité qui permet de déterminer si l’on peut emprunter ou non. Cet indicateur est calculé en divisant le total des charges mensuelles par le revenu net du foyer.

Il existe plusieurs méthodes pour calculer son taux d’endettement, nous allons voir celle que nous utilisons et comment elle fonctionne.

Il est important de calculer son taux d’endettement pour savoir si on peut gérer ses finances

Le taux d’endettement est un indicateur qui permet de savoir si vous êtes en mesure de gérer vos finances ou non.

Il s’agit du rapport entre le montant total des charges que vous payez chaque mois et votre revenu mensuel net.

Le taux d’endettement idéal se situe entre 33% et 40%. Si votre taux d’endettement dépasse les 50%, il est fort probable que ce soit à cause de l’achat d’une voiture, un mariage, une naissance, etc. Cependant, pour pouvoir faire face aux aléas de la vie (maladie grave ou divorce), il faut pouvoir supporter des moments difficiles financièrement. Avant de penser à investir dans l’immobilier, assurez-vous donc avant tout que vous avez les moyens de supporter les éventuelles difficultés financières qui pourraient survenir au cours du processus.

Calculer son taux d'endettement : Notre méthode de calcul

Le calcul du taux d’endettement est simple et rapide

Pour savoir si vous pouvez emprunter, il est important de connaître le taux d’endettement de votre foyer. Pour cela, il faut prendre en compte les revenus mensuels ainsi que les charges mensuelles du foyer.

Le calcul se révèle très simple et rapide. Pour commencer, calculez le montant des revenus nets par mois puis multipliez ce chiffre par 100 pour obtenir un total annuel. Ensuite, additionnez à ce résultat les charges fixes comme l’électricité ou le gaz et divisez-les par trois.

Vous obtiendrez alors le taux d’endettement maximum que vous pouvez supporter chaque mois sans mettre en danger votre budget familial. Si la somme restante est supérieure à 10%, vous devriez envisager d’emprunter une somme plus élevée afin de ne pas dépasser ce seuil critique.

Le taux d’endettement permet de savoir combien on peut dépenser sans se endetter

Pour savoir si on peut dépenser sans se endetter, il faut tenir compte de différents critères tels que : le niveau d’endettement, la durée du crédit, l’apport financier et les revenus.

Le principe est simple : plus vous avez de revenus disponibles pour vivre par mois, plus vous pouvez emprunter. En général, les banques considèrent qu’il est possible d’emprunter jusqu’à 33% des revenus du ménage. Si votre apport financier permet de couvrir une partie des frais d’acquisition (notamment les frais de notaire) ou des travaux en cours (pour un logement ancien), cela ne pose pas problème. Cependant, si votre apport n’est pas suffisant pour couvrir toutes les dépenses liées à l’achat d’un bien immobilier, alors mieux vaut faire preuve de prudence et ne pas contracter un crédit trop important. Au-delà du taux d’endettement qui dépend de votre situation financière personnelle et familiale (revenus/charges), il convient également de tenir compte du type de crédit auquel vous allez souscrire. En effet, si le remboursement est étalé sur une longue durée (25 ans ou plus) il est probable que le coût total soit inférieur à celui que représenterait un prêt amortissable classique sur 15 ans par exemple.

On peut calculer son taux d’endettement en ligne, gratuitement

Bien sûr ! Il suffit de remplir le formulaire ci-dessous et d’attendre que l’outil vous donne votre taux d’endettement. Cette estimation est gratuite et sans engagement.

Le taux d’endettement est un indicateur important de la gestion de son budget

Le taux d’endettement est un indicateur important de la gestion du budget. C’est en effet un indicateur qui permet de savoir si vous êtes en mesure ou non de réaliser des investissements importants.

Il faut savoir que le taux d’endettement se calcule par la part des revenus consacrée au remboursement des dettes et aux charges fixes telles que les loyers, les factures d’énergie, etc.

Il faut donc faire très attention à ne pas dépasser cette limite, car cela pourrait entraîner une situation financière complexe.

Le calcul du taux d’endettement peut s’effectuer à partir du tableau suivant :

  • Revenus mensuels
  • Charges mensuelles

Un taux d’endettement élevé signifie qu’on a du mal à gérer son budget

En principe, un taux d’endettement élevé signifie que vous avez du mal à gérer votre budget.

Il est important de faire preuve de rigueur et de précision pour que votre endettement ne dépasse pas les 33 % au maximum. Cependant, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un taux d’endettement très élevé pour être considéré comme surendetté. En effet, le taux d’endettement peut augmenter rapidement si vous avez des crédits en cours et des dettes à payer régulièrement.

Il est donc important de ne pas se laisser envahir par ses dettes et de faire attention à son budget.

Votre banquier tiendra compte du reste à vivre (ce qu’il reste par mois une fois que l’on a payé ses charges), mais surtout des frais fixes (loyer, factures EDF…) afin de calculer votre taux d’endettement.

  • Le reste à vivre
  • Les frais fixes

Un taux d’endettement faible signifie qu’on gère bien son budget

Tout le monde ne peut pas se permettre d’être propriétaire.

Les personnes qui souhaitent investir doivent être conscientes qu’elles devront, pour réaliser un tel projet, disposer d’un apport personnel suffisant.

Vous devez être en mesure de payer les frais relatifs à l’achat du bien immobilier, ainsi que les frais liés à la gestion du bien.

Il est indispensable que vous soyez en mesure de payer les divers frais liés à la location du logement et au remboursement des crédits. Dans certaines situations, il est possible de faire appel aux parents ou aux amis pour financer le projet. Si vous n’avez pas d’apport personnel disponible, vous pouvez demander un prêt auprès de votre banque ou une autre institution financière.

Le taux d’endettement permet de déterminer si vous pouvez gérer votre budget ou non. Pour éviter toute complication financière, il faut veiller à maintenir un taux d’endettement faible et équilibré : ce taux ne doit pas excéder 33 % des revenus nets mensuels et ne doit pas représenter plus des 2/3 des revenus nets mensuels.

Il est possible de diminuer son taux d’endettement en réduisant ses dépenses

Pour réduire son taux d’endettement, il faut avant tout définir ses priorités.

Il est nécessaire de faire un tri entre les différents postes de dépenses et de ne garder que ceux qui sont indispensables pour l’équilibre du budget familial. Une fois cette étape effectuée, il est possible d’envisager les divers moyens qui permettent de diminuer le montant des charges mensuelles.

La première solution consiste à opter pour une baisse des revenus en travaillant moins ou en perdant un emploi. En effet, il est possible de gagner nettement moins en partageant son temps entre plusieurs emplois (temps partiel). Dans la mesure du possible, il convient également d’opter pour une baisse des dépenses courantes comme les frais liés aux transports ou à la nourriture. Cependant, le changement des habitudes peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois avant d’être accepté par le corps humain ! La seconde possibilité consiste à réduire ses charges financières grâce au rachat de crédit immobilier. En regroupant l’ensemble de vos crédits en cours sur votre logement actuel, vous pouvez obtenir un meilleur taux auprès d’une banque concurrente et donc réduire vos mensualités.

Vous pouvez également utiliser ce type de procédé afin d’optimiser votre patrimoine immobilier et ainsi augmenter sa valeur sur le long terme.

10 erreurs à ne pas faire en soirée libertine

Le taux d’endettement est un indicateur de la solvabilité et de la santé financière d’un ménage. Il sert à mesurer le poids des dettes par rapport aux revenus du foyer. Ce taux permet également de connaître le niveau de risque que l’on prend en contractant un crédit ou en souscrivant une assurance-vie.

Investissement locatif – Exemple chiffré de Taux d'endettement -Classique vs Différentiel-